Quand Roberto Alagna chante le thème du Parrain

Roberto Alagna est un ténor d’origine franco-italienne dont la carrière prolifique l’a conduit à fouler les plus grandes scènes du monde. Particulièrement prisé pour sa puissance vocale, pour son timbre authentique et sa maîtrise technique, Roberto Alagna s’est imposé comme l’un des meilleurs ténors vivants au monde actuellement. Durant sa carrière, le ténor s’est mis dans la peau de nombreux personnages d’opéras célèbres et moins célèbres. Toutefois, la popularité du ténor a pris une dimension internationale lorsqu’il a chanté un des plus beaux thèmes à avoir jamais été composé : « Parla più piano » de Nino Rota, extrait du film « Le Parrain ».

Parla più piano : origine de la chanson

Initialement attribué à Andy Williams, le célèbre thème du film le Parrain de Francis Ford Copolla, a été composé par un compositeur italien : Nino Rota. Se traduisant par « Speak Softly Love » dans sa version américaine, la chanson a tellement marqué les esprits qu’elle appartient désormais au répertoire de chant traditionnel italien. Manque de chance, Nino Rota avait déjà eu recours au même thème en 1958, dans le film Fortunella, ce qui l’empêche de participer aux oscars de la meilleure musique de film.

Le compositeur va alors apporter quelques modifications à la version initiale pour Le Parrain 2 qui va cette fois-ci remporter l’oscar. Depuis, « Speak Softly Love » est probablement le titre à avoir connu le plus de reprise par des centaines de chanteurs à travers le monde. Rien que la version d’Andy Willimans s’est écoulée à plus de 500 000 exemplaires et devient par la même occasion disque d’Or.  En France, Dalida en fait une reprise traduite en français par « Parle plus bas » qui se vend à plus de 300 000 exemplaires, et propulse la chanteuse au rang d’icône internationale.

Différentes versions de Speak Softly Love

Rares sont les chansons à susciter l’intérêt d’autant de chanteurs à travers l’espace et le temps que Speak Softly Love. En effet, depuis son apparition dans le film le Parrain, la chanson a été reprise des centaines de fois, par des artistes de tous les pays, dont Dalida pour la version française et Roberto Alagna qui en propose une version italienne.

Parle plus bas par Dalida

Parle plus bas est en réalité la traduction littérale du titre de la chanson en italien qu’a proposé Dalida. La chanteuse française en propose alors une version complètement traduite en français qui fait fureur en s’écoulant à raison de 300 000 exemplaires en quelques semaines seulement. Dalida est propulsée au rang d’icône internationale.

Parla più piano de Roberto Alagna 

Roberto Alagna s’empare à son tour de la célèbre composition de Nino Rota et en propose une version traduite entièrement en italien « Parla più piano ». La reprise connaît un succès fulgurant et fait connaître le ténor franco-italien à un public international. Ce succès s’explique certainement par le choix de la langue italienne qui donne à la chanson une dimension plus profonde et plus authentique. Un choix réfléchi et intelligent de la part de Roberto Alagna, pour le bonheur de nos oreilles.